test

Contributions > Par auteur > Kerselaers Eva

Comment adapter les zones periurbaines au changement climatique? Recherche en design sur la périphérie de Bruxelles
Jeroen De Waegemaeker  1, 2@  , Eva Kerselaers  1@  , Maarten Van Acker  2@  , Elke Rogge  1@  
1 : Institute for Agricultural and Fisheries Research - Social Sciences Unit  (ILVO)  -  Site web
Burgemeester Van Gansberghelaan 115 bus 2, 9820 Merelbeke -  Belgique
2 : University of Antwerp - Faculty of Design Sciences  (UA)  -  Site web
Mutsaardstraat 31 2000 Antwerpen -  Belgique

Au vu des nombreux problèmes environnementaux, un développement plus durable est dévenu incontournable. La transition concernera de nombreux domaines, y compris que l'aménagement du territoire. Ce poster reprend deux défis écologiques pour les urbanistes; la (peri-)urbanisation et le réchauffement climatique.

Aux régions metropolitaines, l'urbanisation évoque une métamorphose complète. Les composants urbains (p. ex. logement, industrie et infrastructure) s'éparpillent, estompant une distinction claire entre la ville et la ruralité d'autrefois. De plus, les composants rurales se transforment car les agriculteurs étendent leurs récoltes en élargissant leur surface ou par des méthodes d'agriculture intensive. D'autres agriculteurs, par contre, optent pour une gestion biologique ou communautaire. En outre, une partie des terres agricoles est redestiné comme zone verte ou zone de loisirs. Ce qui donne le territoire périurbain, autrement dit, une composition complexe de fragments urbains et ruraux.

En même temps, les prévisions quant à l'impact du réchauffement climatique s'aggravent. Autrefois, l'adaptation au changement climatique était considérée comme de l'apathie; un discours qui met en danger le sens d'urgence pour décidement réduire les émissions de gaz à effet de serre (Pielke et al. 2007). Mais vu que l'on commence à subir les premiers impacts climatiques et qu'un certain réchauffement de la planète est déjà inévitable, l'adaptation au changement climatique est mise au point. Le « Intergovernmental Panel on Climate Change » (IPCC) ajoute que l'adaptation devra toujours tenir compte des conditions locales (Mimura et al. 2014).

Pour le moment, la conception et la mise en œuvre des stratégies spatiales pour s'adaptater au réchauffement climatique restent floue. C'est surtout le cas pour les territoires périurbains. Il y a en effet besoin des directives pour l'Urban Design car les transformations, décris ici au dessus, altèrent la vulnérabilité locale rapidement. Par exemple, l'agriculture intensive ou la gestion biologique peuvent augmenter le risque de sécheresse et la couverture des sols peut provoquer de nouvelles inondations. Alors, comment devrons-nous aménager les zones périurbaines ? 

Cette recherche tente de démêler la complexité d'adaptation au réchauffement climatique dans les territoires périurbains par la ‘recherche en design'. Cette méthodologie a le potentiel d'explorer des problèmes complexes (Servillo & Schreurs 2013) et pourrait être décrite comme ‘penser par l'intermédiaire du design'. Dans cette recherche-ci, les instruments de design sont appliqués pour explorer les concepts de vulnérabilité et d'adaptation au réchauffement climatique, selon leurs descriptions dans les rapports de IPCC. Autrement dit, des cartes, des sections transversales, des collages, des maquettes, ... seront utilisés pour interpréter ces concepts au niveau des territoires. En particulier, l'étude se focalisera au concept de ‘paysage', qui est souvent indiqué comment l'échelle appropriée pour des problèmes environmentaux (Selman 2002). La recherche tente aussi de comprendre si le paysage a également le potentiel de capter le défi d'adaptation au changement climatique. En d'autres mots, « Est-ce que le paysage aide à évaluer la vulnérabilité locale et peut-on s'en servir pour concevoir des stratégies d'adaptation taillé aux conditions spécifiques? »

La recherche PhD consiste de trois cas d'études en Flandre. Pour couvrir la variété des conditions locales, chaque cas d'étude représente un paysage historique différent et une condition périurbaine distincte. Dans ce poster, se trouve un résumé des résultats d'un cas d'études sur la périphérie de Bruxelles.

Le poster reprendra aussi le rôle potentiel du design dans le processus pour évaluer la vulnérabilité locale et définir des stratégies pour l'adaptation au changement climatique, taillé aux zones péri-urbaines. La discussion se focalisera sur les différents rôles du paysage dans le processus ; encadrement pour des problèmes complexes, mise en perspective des approches actuelles et inspirateur des nouvelles idées.

Bibliographie ;

Mimura, N. et al., 2014. Adaptation Planning and Implementation. In Climate Change 2014: Impacts, Adaptation, and Vulnerability. Part A: Global and Sectoral Aspects. Contribution of Working Group II to the Fifth Assessment Report of the Intergovernmental Panel on Climate Change. Cambridge: Cambridge University Press, pp. 869–898.

Pielke, R. et al., 2007. Lifting the taboo on adaptation. Nature, 445(February), pp.8–9.

Selman, P., 2002. Multi-function Landscape Plans: A missing link in sustainability planning? Local Environment, 7(3), pp.283–294.

Servillo, L. & Schreurs, J., 2013. Pragmatism and Research by Design: Epistemological Virtues and Methodological Challenges. International Planning Studies, 18(3-4), pp.358–371.

+ les différents rapport d'IPCC sur la vulnérabilité et l'adaptation au changement climatique 

 



  • Poster
Personnes connectées : 2 Flux RSS