test

Contributions > Par auteur > De Briey Laurent

Jeudi 21
Thématique 5 - Modèles de la transition
Edwin Zaccaï
› 10:40 - 13:00 (2h20)
› Foyer royal
Peut-on renoncer au productivisme sans renoncer à l'Etat-Providence ? Opposition et complémentarité entre les critiques socialistes et écologiques du capitalisme
Laurent De Briey  2, 1@  
2 : Université catholique de Louvain - Chaire Hoover d'éthique économique et sociale  (UCL)  -  Site web
Collège Léon Dupriez Place Montesquieu 4 bte L2.05.01 1348 Louvain-la-Neuve -  Belgique
1 : Université de Namur - Département de sciences sociales, politiques et de la communication  (UNamur)  -  Site web
Rempart de la Vierge, 8 5000 Namur -  Belgique

Cette intervention s'interroge sur la comptabilité entre la critique écologique et la défense du modèle social de l'Etat-providence. En s'appuyant sur des analyses de textes représentatifs, elle analyse successivement les discours prônant une relance verte et ceux appelant à sortir du productivisme et de la recherche de la croissance économique. Si les premiers se heurtent à la difficulté de découpler croissance économique et croissance de l'empreinte environnementale, les seconds doivent démontrer comment une décroissance économique ne signifierait pas aussi une décroissance sociale. L'intervention revient dès lors dans un troisième temps sur le discours de la Troisième voie qui a influencé l'action des partis de gauche traditionnels depuis plus de quinze ans. Si celui-ci en appelait à une transformation de l'Etat-providence, il semble s'être également heurté à un impossible découplage des réformes sociales et économiques. L'intervention se conclut en cherchant à esquisser un modèle de transition cohérent en couplant des éléments de réformes économiques, culturelles et sociales que les discours analysés séparaient, voire opposaient.



  • Autre
Personnes connectées : 1 Flux RSS