test

Vendredi 22
Thématique 6 - Le rôle des pouvoirs publics dans la transition
Delphine Misonne
› 11:20 - 13:05 (1h45)
› Biéreau
Les transformations de l'enseignement agricole technique français, des années 70 à « l'agroécologie » : Quelles impulsions publiques pour quelles évolutions ?
Jessica Thomas  1@  
1 : INRA  (Institut National de la Recherche Agronomique)  -  Site web
Institut national de la recherche agronomique (INRA)
LISIS UPEM - Cité Descartes 5 boulevard Descartes Champs sur Marne 77454 Marne-la-Vallée Cedex 2 -  France

Cette contribution vise à présenter une étude des évolutions en cours dans l'enseignement technique agricole français relatives à l'intégration des enjeux environnementaux. En mobilisant les cadres théoriques de la sociologie pragmatique, ce travail s'appuie sur une étude des référentiels de formation de l'enseignement technique agricole des dernières décennies pour analyser plus précisément les documents de travail à l'origine du plan « Enseigner à Produire Autrement » lancé par le ministère de l'agriculture français en 2014. Notre approche de cette production documentaire a été couplée avec des entretiens des acteurs du ministère et du monde éducatif engagés dans la transformation de l'enseignement agricole.

Il s'agit ici de mettre en évidence des transformations anciennes et progressives qui témoignent des réflexions engagées depuis les années 1970, autour des changements à opérer dans la formation au métier d'agriculteur, en vue d'intégrer les nouveaux enjeux perçus par les décideurs. Le constat de ces évolutions déjà à l'œuvre depuis plusieurs décennies ne vise cependant pas à dire que les évolutions de l'éducation professionnelle agricoles ont été suffisantes. Cette contribution tente plutôt :

- De proposer une vision de l'enseignement technique de ces dernières décennies moins figée que ce que l'injonction à « Enseigner à Produire Autrement » du ministère de l'agriculture français pourrait amener à penser (1.a). Cette première proposition nous amène à étendre cette attitude critique à d'autres discours entourant parfois le concept de transition, lorsqu'ils opposent de manière simplificatrice un passé sombre à un futur vert et radieux accessible grâce à une prise de conscience soudaine (1.b).

- De rappeler des éléments de contextes politiques et sociétaux pour analyser le choix politique de réformer l'éducation technique agricole. Cette étude de cas nous apparaît révélatrice des représentations entourant le discours de la transition, identifiant des « leviers » à actionner, et notamment celui de la diffusion de certaines connaissances et compétences pour accélérer la « transition agroécologique » (2).

- De faire émerger des questions autour de cette transition tant attendue : si après un retour historique sur les évolutions des dernières décennies, on avance que l'enseignement technique agricole n'est ni figé ni réfractaire aux changements, comment expliquer le sentiment d'insatisfaction affiché par un certain nombres d'acteurs (citoyens, politiques, professionnels pionniers, associations) vis-à-vis des résultats concret en terme de transformations ? (3)


Personnes connectées : 2 Flux RSS